La chirurgie des ovaires et des trompes

Description

Une ovariectomie est une intervention chirurgicale qui est pratiquée pour enlever un ovaire ou les deux ovaires, ou encore seulement une partie d'un ovaire. Les ovaires produisent les hormones œstrogènes et progestérone ainsi que les ovules. La femme qui a subi l'ablation d'un seul ovaire peut continuer à avoir ses règles et à enfanter dans la mesure où l'ovaire restant n'est pas atteint. Lorsque les deux ovaires sont enlevés, les règles cessent, la femme ne peut plus devenir enceinte et son système reproducteur ne produit plus d'œstrogènes ni de progestérone. L'ovariectomie peut dans certains cas être accompagnée de l'ablation de l'utérus (hystérectomie) ou des trompes de Fallope au cours de la même intervention. Cette intervention chirurgicale est pratiquée par un chirurgien à l'hôpital, sous anesthésie générale.


Objectifs ?

La principale raison justifiant l'ovariectomie est le traitement d'un problème ayant un rapport avec les organes reproducteurs de la femme. Le cancer de l'un des ovaires, voire des deux, la prévention du cancer ovarien ou l'ablation d'un kyste ou d'un abcès ovarien peuvent également nécessiter le recours à l'ovariectomie. Il peut également être nécessaire de faire appel à ce type d'intervention quand il se produit une torsion ovarienne (un ovaire effectue une rotation) qui peut déclencher une douleur aiguë dans le bas de l'abdomen. De plus, l'ovariectomie peut s'avérer nécessaire si la femme est atteinte d'un type de cancer qui est stimulé par les œstrogènes. Elle peut donc être faite pour traiter un cancer du sein ou pour réduire le risque d'apparition d'un cancer du sein. Dans ce cas, l'ablation de l'un des ovaires, voire des deux, abaisse les taux d'œstrogènes dans l'organisme. Enfin, cette intervention peut servir à traiter les cas graves d'endométriose, en abaissant les taux d'œstrogènes.