La chirurgie des surrénales

Un peu d'anatomie

Les deux glandes surrénales sont situées au pole supérieur des deux reins, l’une à droite et l’autre à gauche. Elle mesurent 4 ou 5 cm et ont une forme triangulaire aplatie. La surrénale droite a pour rapport anatomique principal la veine cave inférieure à sa face interne, et en avant le foie. La surrénale gauche a pour rapport principal l’aorte à sa face interne et la queue du pancréas en avant. Les glandes surrénales sont donc des organes profonds dont l’accès est complexe, notamment à gauche. Chaque glande est formée de deux parties : la partie externe ou cortex surrénalien (corticosurrénale), et la partie interne, la médullosurrénale ; chacune de ces deux parties produit des types d’hormones différents.


Un peu de physiologie

Les surrénales produisent plusieurs hormones :

  • la corticosurrénale produit le cortisol aux multiples fonctions dans le contrôle du stress et de l’énergie, l’aldostérone qui permet de conserver le sodium et d’évacuer le potassium en intervenant dans la régulation de la tension artérielle, enfin, elle produit les hormones sexuelles : les androgènes et la testostérone.
  • La médullo-surrénale produit les hormones du stress immédiat: l’adrénaline et la noradrénaline.

Dans chacune de ces parties peut apparaître une tumeur, parfois maligne, qui peut donner lieu à une hypersécrétion (augmentation anormale de la production hormonale) d’une ou plusieurs hormones, ce qui entraine en général des symptômes ; mais parfois, la tumeur est non sécrétante et se développe silencieusement.

En quoi consiste l'intervention ?

En dehors de circonstances particulières (patient déjà opéré de l’abdomen, corticosurrénalome de grande taille), l’intervention est réalisée sous cœlioscopie. La conversion en laparotomie (transformation d’une intervention sous cœlioscopie en intervention à ventre ouvert) reste fréquente (5 -10%), notamment en raison du risque de plaie vasculaire sur les gros vaisseaux accolés à la surrénale. Le chirurgien aborde la région de la glande surrénale, puis obture les vaisseaux par des clips avant de les sectionner. La glande est ainsi libérée, puis mise dans un sac et extraite par une mini-incision.