La chirurgie de la vésicule biliaire

Un peu d'anatomie

La vésicule biliaire est un réservoir contenant de la bile. Elle est appendue au foie et se situe dans la partie haute et droite de l’abdomen, sous les côtes. Elle est reliée par le canal cystique au canal cholédoque qui va se jeter dans le duodénum (qui est la partie de l’intestin qui suit immédiatement l’estomac). La vésicule biliaire est en rapport étroit avec les vaisseaux irriguant le foie, le duodénum, et la partie haute et droite du gros intestin (côlon transverse).





Un peu de physiologie

La vésicule stocke la bile entre les repas, et la libère par des contractions actives au moment de la digestion. La bile contient à la fois de l’eau, des graisses (cholestérol) et un solvant que sont les sels biliaires (qui proviennent de la dégradation naturelle de l’hémoglobine). Lorsqu’existe un déséquilibre entre ces constituants, il peut y avoir formation de microcalculs. Ces microcalculs vont augmenter de taille avec le temps. Les calculs sont mobiles dans la vésicule. Ils peuvent venir boucher la sortie de la vésicule biliaire qui, lorsqu’elle se contracte, ne peut plus se vider. Cela provoque une douleur sous les côtes à droite qu’on appelle colique hépatique.



En quoi consiste l'intervention ?

Le chirurgien gonfle d’abord votre ventre avec du dioxyde de carbone, puis il introduit par de petites incisions une caméra vidéo puis les instruments à travers la paroi abdominale. Le canal cystique et l’artère sont identifiés puis obturés par des clips en titane, puis la vésicule est détachée du foie. Une radiographie des voies biliaires peut compléter l’intervention. En fin d’intervention, la vésicule est retirée à travers l’une des petites incisions, et la paroi abdominale est fermée.